Quel est le montant des indemnités journalières en cas d’accident de travail ?

enveloppe de billets
Si vous êtes victime d’un accident sur votre lieu de travail ou sur le trajet qui mène à votre entreprise, vous devez le déclarer à votre employeur dans les 24 heures. Vous bénéficierez ainsi d’une prise en charge à 100% de vos soins médicaux et chirurgicaux si toutes les démarches sont accomplies. Pour compenser votre salaire, sachez que vous pouvez également percevoir des indemnités journalières. Mais comment se calculent-elles ? Nous répondons pour vous à cette question.

Quelle est la démarche à accomplir pour percevoir des indemnités journalières ?

En plus des autres formalités , votre employeur doit adresser une attestation nécessaire au calcul de vos indemnités journalières à votre CPAM. Il s’agit du formulaire S6202 « Attestation de salaire – accident du travail ou maladie professionnelle ».

Cette attestation de salaire permettra à votre caisse d’Assurance Maladie de calculer, puis de vous verser vos indemnités journalières.

Quel est le montant des indemnités journalières ?

Sachez que l’indemnité journalière est calculée à partir de votre salaire brut du mois précédant votre arrêt de travail. Votre salaire journalier de base sera ensuite déterminé en divisant ce dernier salaire par 30,42.

Vous aurez le droit à des indemnités journalières durant la totalité de votre arrêt de travail. Cependant, celles-ci évoluent avec le temps :

  • Pendant les 28 premiers jours, vous toucherez 60% de votre salaire de base. Le montant maximum est plafonné à 190,35 euros depuis le 1er janvier 2015.
  • A partir du 29ème jour, l’indemnité journalière est majorée pour atteindre 80% de votre salaire journalier de base. Le montant maximum est plafonné à 253,80 euros.
  • Au-delà de trois mois d’arrêt de travail, vous pourrez toucher une indemnité journalière revalorisée s’il y a eu une augmentation générale des salaires après votre accident.

Si votre accident de travail ou de trajet vous met dans l’incapacité permanente de travailler, l’indemnisation vous sera versée de manière continuelle sous forme de capital ou de rente.

Pour plus de précisions, vous pouvez contacter votre caisse d’Assurance Maladie ou votre convention collective.

A quelle fréquence sont versées les indemnités journalières ?

Retenez d’abord qu’il n’y a pas de délai de carence dans le versement de vos indemnités journalières : le premier jour de votre accident de travail ou de trajet est en effet entièrement à la charge de votre employeur.

A partir du lendemain du jour de l’accident, vous recevrez tous les 14 jours vos indemnités journalières jusqu’à la date de consolidation ou de guérison. Autrement dit, ces dernières vous seront versées pendant toute la durée de votre arrêt de travail.

Sachez que les indemnités journalières perçues au titre d’un accident du travail, de trajet ou d’une maladie professionnelle sont soumises aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu.

Toutefois, conservez soigneusement les décomptes de vos indemnités journalières (à l’instar de vos bulletins de salaire) puisque ceux-ci valident vos droits à la retraite.

Pour en savoir plus sur l’accident de travail ou l’accident de trajet, vous pouvez également consulter cet autre article.