L’éternelle quête de la solidarité et de l’entraide en entreprise

Deux salariés se téléphonent

Selon une étude réalisée par Opinion Way pour BNI, le premier réseau d’affaires en France, il semblerait que l’entreprise ne soit pas le meilleur endroit pour retrouver les fameuses valeurs chrétiennes à savoir la solidarité et l’entraide. Pourtant, elles sont plus que jamais au centre des attentions grâce aux différents réseaux d’entreprises et autres clubs.

Jugées inutiles pour certains, l’entraide et l’esprit d’équipe représentent tout de même 63% des réponses données à la question « Selon vous, de quelles valeurs manque-t-on le plus aujourd’hui dans le monde professionnel ? ». Arrive à la seconde place la solidarité avec 50%.

Mais la solidarité peut être un fabuleux outil pour la croissance…

En effet, le développement des différentes pépinières, de réseaux d’entraide ou des think thank mettent en exergue ce besoin pour la société de se rejoindre et d’échanger autour d’une idée commune tout en passant un moment convivial. Et ce sont ces éléments que recherchent les entrepreneurs de nos jours. Inondée de talent, la France a besoin de remettre en cause sa façon de manager et de se recentrer autour de valeurs altruistes afin d’enfin pouvoir s’imposer sur la scène internationale et ne plus briller avec la vielle bougie de la gloire d’antan.

Comme toutes les valeurs qui représentent le bien, la solidarité n’est pas innée, mais elle s’acquiert et c’est uniquement en échangeant, en s’inspirant et en apprenant à reconnaitre les forces et faiblesses de ses collègues (ou d’autres entrepreneurs) que les meilleurs résultats se feront sentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>